Gestion urbaine de proximité : Entre bilan et perspectives

Thématique actu

Gestion urbaine de proximité : Entre bilan et perspectives

Publié le 24 janvier 2019
Modifié le 24 janvier 2019
Résumé actualité
Le Forum citoyen sur la GUP organisé mardi 22 janvier par la Ville avec la Métropole, les bailleurs Opac38 et SDH, a permis de dresser le bilan et de tirer les perspectives d’évolution du dispositif.
Paragraphs
Image
Image
Gestion urbaine de proximité : Entre bilan et perspective
Descriptif Image
Une exposition de panneaux thématiques sur le GUP et l'Agence du quotidien permettait de mieux se familiariser, avant l'échange, avec les dispositifs.
Texte

Un Forum qui a attiré une centaine de participant-es, preuve que la question intéresse. “Ces derniers temps, vous avez souvent entendu parler de grands projets, expliquait ainsi le maire Renzo Sulli. Mais en face, il y a le quotidien, tout aussi important pour nous pour améliorer et maintenir le cadre de vie. Nous n’opposons pas les deux.”
Elle intéresse aussi car “elle participe de la qualité de vie des habitants, expliquait Jean Bouvier, consultant en gestion urbaine, grand témoin de la soirée. Elle peut avoir des effets négatifs quand la GUP n’est pas assurée, créer des tensions sociales entre habitants, le sentiment de ne pas être des citoyens comme les autres, de ne pas appartenir à la collectivité”.
Et de conclure : “Mais c’est une question en or pour du ici et du maintenant.”

Continuer à progresser

L’échange avec les habitant-es l’a démontré. Les questions de propreté, de gestion des déchets et des encombrants, d’entretien des montées et des espaces publics, de stationnement abusif, d’incivilités et de comportements déviants… sont revenues avec force dans les interventions, avec parfois une pointe de désespoir.
Donnant l’exemple des crottes de chien, “dont on ne parle presque plus”, le maire les a incités “à ne pas désespérer, on doit pouvoir progresser et gagner sur d’autres sujets. La GUP occupe une place fondamentale dans l’action de la Ville. Nous essayons toujours d’améliorer les choses avec l’implication des citoyens”.
Et de citer en exemple l’Agence du quotidien, “une innovation, fruit d’une démarche volontariste pour être dans le quotidien des habitants”.

Image
Image
Gestion urbaine de proximité : Entre bilan et perspective
Descriptif Image
L'échange entre élu-es et habitant-es a permis de mieux cerner les limites de la GUP et les évolutions envisagées pour la rendre plus efficace, à travers l'Agence du quotidien notamment.
Image
Image
Gestion urbaine de proximité : Entre bilan et perspective
Descriptif Image
Les notions d'échange et de travail partenarial à mener pour améliorer le quotidien des habitant-es ont prévalu dans toutes les discussions.
Texte

Bientôt l’Agence du quotidien

Une Agence du quotidien qui représente l’avenir de la gestion de proximité. “Nous sommes passés d’un travail d’accompagnement des habitants sur des projets, à un travail sur le quotidien”, expliquait ainsi Thierry Monel, adjoint à la GUP. Une démarche engagée depuis le début du mandat. “Nous essayons de résoudre le problème le plus vite possible, même si ce n’est pas facile. Nous avons fait des progrès, mais nous en avons encore beaucoup à faire.” Des progrès symbolisés par l’Agence du quotidien, sur laquelle la Ville travaille depuis deux ans avec les bailleurs et la Métro. L’objectif est d’avoir un guichet unique pour recueillir et suivre les réclamations, tenir les habitant-es informés. “C’est très exigeant, mais c’est ce vers quoi nous voulons aller”. Début de l’expérience le 9 mars.

Titre
Les panneaux de l'exposition GUP
Fichier
Vidéo