Comité de quartiers Centre

Thématique actu

Comité de quartiers Centre

Tag(s)
Tags
Comité de quartiers
Publié le 26 novembre 2018
Modifié le 29 novembre 2018
Résumé actualité
Projets urbains économiques et les déplacements ont mené les débats sur le centre-ville.
Paragraphs
Image
Image
comite quartier centre
Texte

Attractivité économique
De nombreux programmes économiques vont voir le jour sur le centre-ville comme les trois projets sur Sud Galaxie (Hakkar, Atlaïs et Aledia), l’extension du concessionnaire Audi à la place d’Usinex ou le programme d’activité tertiaire en bord de rocade Sud. Une attractivité soulignée par Alban Rosa, adjoint à l’économie. “On arrive à développer du tertiaire, du bâtiment économique, de l’emploi sur le centre-ville... C’est d’abord le secteur qui détermine l’attractivité. C’est un environnement global qui est privilégié.” Et au maire d’ajouter : “Ce développement économique permet de développer nos politiques sociales.”

 

Développement et emploi
Les projets ont suscité des questions comme le nombre d’emplois que ces installations vont générer pour les Echirollois-es, mais également autour du développement du pôle gare. Sur ce dernier point, l'adjoint aux déplacements et conseiller départemental Daniel Bessiron répond : “Il s’agit d’un nœud multimodal. Il faut que le pôle gare soit vivant avec des services sur le terrain. Le cadencement est très dépendant de la région. Aujourd’hui, il n’est pas satisfaisant et on fait tout pour qu’on ait un vrai service pour notre population.” En ce qui concerne les emplois, le maire explique que l’on “ne peut pas savoir combien d’Echirollois-es vont être embauchés”, mais précise que “pour la requalification de Grand’place, 300 emplois vont être créés. Nous avons un accord pour travailler avec les missions locales et les jeunes de la Ville Neuve. Nous serons attentifs pour qu’un certain nombre d’Echirollois-es puissent travailler”.

Chronovélo pour bientôt
L’aménagement d’un espace cycles, en liaison avec l'axe Grenoble/Pont-de-Claix – Sud, via Victor-Hugo et Pierre-Sémard, se précise. Avec une fin d’études prévue pour mars 2019, la livraison devrait se tenir en fin 2019-début 2020. Daniel Bessiron affirme : “On peut être satisfait de voir la ligne Chronovélo arriver sur Echirolles. C’est un axe structurant qui permet de renforcer la place des cycles.” Certain-es habitant-es ont réagi quant à la question du sens de circulation de la rue Pierre-Sémard, unique ou pas, et sur les questions de sécurité relatives à la cohabitation avec la voie cyclable. Une sécurité prise en compte, comme le précise l’élu : “On aurait eu un problème si on avait mis Pierre-Sémard en sens unique. Ce n’est pas le cas, nous maintenons un double sens de circulation sur ce secteur.”

 

Image
Image
comite centre

La C7 s’aménage
Le changement de la ligne 11 en Chrono 7, avec les avantages de cadencement et d’amplitude horaire, va s’accompagner d’aménagements pour maintenir la qualité du service et traiter les “points noirs” : sécurisation des traversées piétonnes et insertion du bus dans le carrefour La Rampe/La Poste ; priorisation bus, insertion dans le carrefour, sécurisation des piétons/vélos sur le passage Grugliasco/Honhoué ; sécurisation des accès aux arrêts sur Comboire. Ces aménagements devraient s’accompagner également d’une possible modification du tracé comme l’explique Daniel Bessiron. “La boucle de Colonel-Manhès risque de ne pas être maintenue pour aller directement sur la rue Paul-Vaillant-Couturier.” Il rassure cependant : “Il reste la ligne 16 sur la rue Colonel-Manhès, le secteur ne sera pas dépourvu.”

Comme dans l’ensemble des comités de quartiers, les questions de sécurité ont été abordées en lien avec les renforts policiers annoncés par l’Etat et le travail effectué sur la question des rodéos en deux-roues. Plus d’infos sur le compte rendu du comité de quartiers Est.

MB

Fichier